vendredi, juin 22, 2007

HIGH SCHOOL MUSICAL EN TOURNEE AUX WALT DISNEY STUDIOS : Entretien avec le show director Katy Harris

C’est un spectacle sans précédent qui secoue les Walt Disney Studios cet été : High School Musical en Tournée apporte une énergie nouvelle au studio à travers une adaptation survitaminée du film – événement de Disney Channel devenu culte pour toute une génération.
A peine remise du lancement de La Parade des Rêves Disney, la metteur en scène Katy Harris frappe donc encore avec un nouveau fleuron à son palmarès.
Un grand moment de bonheur et de partage pour tous les visiteurs du parc duquel nous sommes tous invités à faire partie : We’re all in this together !
Go Wildcats !

La Parade des Rêves Disney a déjà reçu un accueil très chaleureux. J’imagine que cela vous fait plaisir !
Absolument. Je suis vraiment très heureuse. Je l’ai revue il y a peu et j’ai ressenti les mêmes émotions qu’au premier jour. Je suis ravie qu’elle plaise à nos visiteurs. L’ambiance est formidable quand elle passe dans le parc. Nous avons vraiment beaucoup travaillé dessus et cela me fait très plaisir que tout le monde apprécie !

Aujourd’hui, votre actualité, c’est High School Musical en Tournée aux Walt Disney Studios. Comment est venue l’idée de ce spectacle ?
C’est un spectacle qui a vu le jour l’année dernière dans le parc Disney’s California Adventure, un peu avant que le film n’arrive en Europe, et ce fut un énorme succès. Il a été repris en Floride au début de cette année et depuis, devant la popularité croissante du film en Europe, il nous a semblé que ce serait un produit intéressant pour nos Walt Disney Studios. Nous avons donc travaillé avec l’équipe de Californie pour faire venir ce spectacle en France, et nous avons fait quelques modifications pour l’adapter au public européen.


Comment s’est passée cette coopération entre les parcs Disney ?
Ils nous ont envoyé tous les scripts et bandes musicales de leur spectacle et j’ai adapté les dialogues en Français (car nous allons jouer en Anglais et en Français), sachant que, tout comme dans le premier film, les chansons ne sont pas traduites. Ensuite, mon chorégraphe et moi sommes partis en Californie pour apprendre la chorégraphie de leur spectacle. Il faut savoir que certains tableaux reprennent exactement les chorégraphies du film. Kenny Ortega les a apprises au chorégraphe du show de Californie, qui nous a, à son tour, transmis les pas. Et nous sommes ainsi revenus avec tous les outils nécessaires pour mettre en scène notre spectacle, en lui ajoutant une touche européenne.

C’est-à-dire ?
Nous avons ajouté un peu plus de « hip-hop » dans notre show parce que c’est un style qui parle tout particulièrement aux jeunes en France.

Les chorégraphies du film étaient pour le moins originales.
En effet. Pour le spectacle, nous avons repris celle de We’re All In This Together. C’est la scène finale du film dans laquelle tous les étudiants sont réunis : les basketteurs, les pom-pom girls, les étudiants de science, toute l’école. C’est exactement ce que nous avons recréé ici. Nous faisons notre final avec les mêmes personnages et nous invitons les enfants à venir apprendre la danse des Wild Cats, l’équipe de basket. Ils peuvent même s’entraîner devant le film avant de venir pour participer de façon encore plus intense à notre spectacle.


Comment votre spectacle s’intègre-t-il à l’intérieur de l’histoire que racontent les Walt Disney Studios ?
En fait, c’est une véritable célébration du film. Notre spectacle met en scène les étudiants de East High, le lycée du film, qui passent leurs vacances en France. Ce n’est donc pas l’histoire du film, mais bien un prolongement avec les mêmes personnages, de passage dans notre pays. Ils ont appris notre langue et apportent un peu de leur culture (le basket, les pom-pom girls) dans notre parc.

Ce n’est donc pas simplement une transposition, mais une véritable adaptation au parc français. Cela a-t-il posé des problèmes de timing ?
Le fait d’avoir un spectacle bilingue rallonge un tout petit peu le spectacle, mais dans la mesure où notre histoire est différente de celle racontée dans les parcs américains, nous avons pu nous adapter. Il y a seulement deux boucles de musique en plus sur un passage, sinon, c’est le même timing qu’aux USA. On retrouve ainsi toutes les scènes principales du film, la même trame, si ce n’est que chez nous, on apprend que nos deux héros se sont rencontrés ici, aux Walt Disney Studios, pendant leurs vacances. Je voulais vraiment que ce spectacle ait une raison d’être dans ce cadre et l’intégrer au mieux dans l’histoire de nos studios.



Comment avez-vous investi les Walt Disney Studios du point de vue scénique ?
Il faut savoir que les Californiens ont créé un char tout spécialement pour ce spectacle, tout comme le gens de Floride, qui ont transféré dernièrement leur show du Magic Kingdom aux Disney-MGM Studios. De notre côté, nous avons le même char qu’en Californie, et il fera deux arrêts, comme à Anaheim. L’un devant Rock’n Roller Coaster et l’autre sur Production Courtyard.

Comment le char a-t-il été fabriqué ?
C’est un char qui a été fabriqué ici, sur place, d’après les plans fournis par Disneyland.

Comment se passe la sonorisation des différents espaces ?
En fait, il y a un système audio intégré au char et on utilise en renfort les « parade poles », les enceintes de la rue de la parade. Le tout est alors synchronisé par le char. On dit qu’on « passe la main » : le contrôle des deux zones est alors géré par notre technicien audio à partir de sa régie sur le char.


Quel est le message de votre spectacle ?
L’idée est d’inviter tout le monde à se réunir et à ouvrir son esprit. On n’est pas obligé d’être ce que les autres veulent qu’on soit. Chacun a le droit de poursuivre ses propres rêves.

Comment s’est passé le casting des différents interprètes ?
Ce ne fut pas évident car nous cherchions un style très précis de performers. Pour les chanteurs, ce fut encore plus difficile car il fallait trouver des artistes qui puissent interpréter des titres très rythmés comme Head in the Game, qui pouvaient chanter en anglais, parler en anglais et en français et qui avaient le bon look. Pour cela nous avons pu réunir une équipe extraordinaire et notamment un couple qui a déjà joué le spectacle là-bas. Ils ont appris phonétiquement les textes français et s’en sortent très bien. C’est merveilleux pour l’équipe car tous les deux apportent vraiment cette culture des lycées américains que l’on ne connaît pas en Europe. C’est vraiment un atout pour tout le cast pour les aider à se mettre dans le bon style. De l’autre côté, nous avons également casté Arno, qui était le benjamin de la Star Academy d’il y a deux ans. Et pour les danseurs, nous avions besoin d’une équipe avec une base de jazz, une énergie considérable (car une fois que le spectacle démarre, c’est du show non-stop !), mais également avec une pratique du hip-hop, puisque c’est vers ce style que nous souhaitions aller. Nous avons auditionné près de 300 danseurs, nous avons fait des call-back et avons finalement sélectionné 7 filles et 7 garçons au total. Ce qui jouait autant que leur niveau de danse, c’était leur interprétation au niveau du visage. High School Musical en Tournée est une vraie comédie musicale, ce qui fait que tous nos artistes doivent également être comédiens.


Et un peu basketteurs !
Absolument. Pour cela, nous avons fait appel à un coach basket qui est venu nous aider pour les auditions et qui leur a fait faire quelques exercices de basket pour voir si les candidats avaient des aptitudes pour être formés. Ensuite, une fois le casting finalisé, pendant la première semaine de répétitions, ils ont suivi, une demi-journée par jour, un entraînement intense pour faire les bonnes passes, et nous avons intégré cela dans notre spectacle.

Comment se sont passées les répétitions du point de vue vocal ?
C’est Robert Fienga, le chef d’orchestre et arrangeur du parc, qui a travaillé avec les chanteurs avec Marina Alberta, notre coach vocal qui va suivre le spectacle pendant toute la saison. Tous les deux ont ainsi travaillé ensemble pour caler toutes les harmonies qui n’existaient pas sur les spectacles des Etats-Unis.

C’est une véritable troupe qui vient de se former. Comment cette aventure humaine se construit-elle ?
Tout s’est très bien passé. Au départ, les danseurs ont travaillé de leur côté et les chanteurs en studio. Ensuite, on les a réunis et il se trouve que les énergies de chaque groupe se sont révélées très complémentaires. Cela se voit dans le spectacle : les danseurs doivent jouer la comédie tandis que les chanteurs doivent danser avec les danseurs. Je crois aussi que l’aspect « basket », le côté « équipe » a beaucoup joué, même pour les filles, qui ne jouent pas, pour mettre une bonne ambiance. C’est vraiment une atmosphère unique !

Bonne chance à High School Musical en Tournée !
Je sais que beaucoup de fans du film sont impatients de découvrir notre spectacle et je pense qu’ils ne seront pas déçus. En tout cas, nous écouterons leurs avis avec grand intérêt !

5 Comments:

Anonymous Ariel said...

Merci pour cette interview, j'ai pris beaucoup de plaisir à la lire. J'ai vraiment adoré le spéctacle "High School Musical On Tour" aux Walt Disney Studios [j'y suis allée récemment]

Félicitations, je ne me lasse pas de regarder les vidéos que j'ai pues filmer. =)

10:45 PM  
Blogger coralie said...

Moi aussi j'ai adoré ce spectacle. Est-ce que vous avez les noms des membres de cette troupe.S'il vous plait si vous les avez laissez un com avec leur noms.Merci d'avance et félicitation pour ce super show.

12:00 AM  
Blogger Jeremie NOYER said...

Merci infiniment de vos commentaires! Vous trouverez plus de détails sur les artistes de HSM on Tour dans mon interview du chef d'orchestre Robert Fienga, à cette adresse : http://media-magic.blogspot.com/2007/07/les-orchestres-de-disneyland-resort.html

7:37 AM  
Anonymous killy-anne lafrance said...

felicitation pour se spectacle si vous avez les
nom de ses gens qui nous danse en spectacle
vraiment bravo!

2:14 AM  
Blogger Jeremie NOYER said...

Merci de votre commentaire. Robert Fienga cite certains artistes du spectacle dans son interview (lien dans le com. précédent), ainsi que dans son interview à propos du spectacle High School Musical 2: http://media-magic.blogspot.com/2008/05/high-school-musical-2-aux-walt-disney_23.html

8:52 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home