vendredi, novembre 16, 2007

UNE SOIREE HALLOWEEN PUISSANCE 15 : Entretien avec le metteur en scène Emmanuel Lenormand

Seconde partie de notre voyage au coeur du frisson...made in Disneyland Resort Paris en compagnie du metteur en scène Emmanuel Lenormand, au meilleur de sa forme créative comme en témoigne la très réussie soirée Halloween qu'il nous a conconctée le 31 octobre dernier. Un parc totalement transformé, une ambiance de folie et des surprises très Disney disséminées à travers tout le parc. Retour sur une soirée inoubliable, avec le meilleur des guides...

La soirée Halloween est toujours l’occasion de transformer le parc de façon unique. Mais cette année, ce fut une transformation puissance 15 !
Je voulais en effet que les choses changent vraiment dès 20h30. J’en ai même fait un challenge personnel. Par exemple, j’ai changé toutes les musiques du parc en les adaptant à chaque "land". Ensuite, j’ai travaillé avec les techniciens lumière et avec des personnes des effets spéciaux pour faire baigner les visiteurs dans des atmosphères différentes de ce que l’on a l’habitude de vivre sur le parc. Je suis très heureux de cela car nous avons vraiment trouvé des ambiances lumière hallucinantes, que nous avons disséminées partout dans le parc.


Cette soirée Halloween est aussi l’occasion d’inviter des artistes de l’extérieur, qui viennent mêler leurs univers à ceux du parc.
C’est ce que j’avais déjà fait l’année dernière et que j’ai renouvelé cette année. Nous avons invité pas moins de 150 artistes répartis sur tout le parc pour rencontrer nos visiteurs. Une grande partie du travail de ces artistes était basé sur les costumes, la fantasy, le mystère, les monstres, les trolls, etc. Musique, ambiances lumière et créatures jamais vues à Disneyland Resort Paris -et même ailleurs- ont fait que l’esprit d’Halloween ne pouvait que vous envelopper tout au long de la soirée.

Comment se prépare une soirée comme celle-là ?
En fait, tout doit être bouclé environ six mois avant. Tout au long de l’année, on est invité dans des festivals –je pense à Châlons-sur-Saône, Aurillac ou encore Edimbourg. On se déplace donc pas mal et on forme une base de données avec le département du Recrutement Artistque avec lequel on travaille de façon très étroite. On a des "books" et des "books" de photos, de documents, de films et après, c’est un vrai plaisir de s’asseoir autour d’une table et, fort de ce que j’ai vu et de ce que je recherche, d’essayer de marier toutes ses ambiances sur le parc. Je dois avouer que j’aime beaucoup tout ce qui est créatures en référence à des films comme Légende, Labyrinthe, Dark Crystal ou Willow, tous ces films que j’adore. J’avais déjà orienté la soirée Halloween de l’année dernière dans ce sens, et l’on pouvait déjà y retrouver des créatures hallucinantes et cette année, j’ai changé un certain nombre de compagnies et de troupes et nous avons eu des ambiances super intéressantes : spectacles visuels, échassiers, spectacles de feu, etc.


Vous parliez de l’année dernière. On retrouve cette année l’ambiance à la Pirates des Caraïbes dans Adventureland qui avait tant plu.
C’est moins central que l’année dernière où le clou de la soirée était le feu d’artifice sur le thème de Pirates de Caraïbes, mais Adventureland est toujours un pôle important de cette nuit pas comme les autres avec toute une ambiance de piraterie, des duels en direct et des spectacles de feu, notamment autour du galion du Capitaine Crochet, où nous avons embrasé toutes les plages. Pour cela nous avons fait appel à des artistes de feu, reflets dans l’eau et fumée lourde sur le lagon.


Il s’est aussi passé des choses du côté de la Maison Hantée
Oui, je crois bien que des revenants sont sortis pour la première fois de leurs tombes pour occuper le jardin et notamment la Mariée...

Une bien belle façon de faire vivre l’histoire de ce lieu pas comme les autres… Une autre nouveauté, c’est que la soirée Halloween s’étend maintenant à Discoveryland…
De la même façon que dans les autres lands, j’ai changé la musique, plus dans le thème de la soirée, et j’ai fait appel à toutes sortes d’artistes, des échassiers lumineux, fluorescents, de toutes les couleurs.

Mais surtout, Dark Vador et tous ses Stormtroopers étaient là, et plus précisément la célèbre 501e Garnison !



Halloween, c’est aussi la fête, le moment où tout est permis !
Absolument. Quand j’ai vu comment les visiteurs s’amusaient tous les matins avec le spectacle Les Méchants Disney font leur Halloween Show, je me suis dit que ce serait bien de reconduire ce spectacle de nuit et d’en faire ainsi un véritable « son et lumières ». Nous avons donc rajouté toutes sortes d’effets spéciaux pour être encore plus impressionnant. Et la plus délirante de tous les Méchants Disney ce soir, ce fut Cruella, puisque j’ai imaginé pour elle un spectacle « pop-rock » dans lequel elle s’improvise chanteuse pour la soirée, Cruella Fait son Show. Je me suis beaucoup amusé à l’imaginer interpréter à sa façon les plus célèbres chansons de Méchants Disney et je pense que ce fut l’un des points forts de cette soirée. Toujours du côté festif, j’ai tenu à ce que la Parade Disney Fantillusion soit présente, ne serait-ce que pour mettre à l’honneur son importante section de Méchants Disney, avec Jafar, Ursula et Maléfique. Et bien sûr, le clou de la soirée fut, à minuit quinze, Le Feu d’Artifice Diabolique des Méchants Disney !

Ce fut en effet une pure merveille. Pouvez-vous nous en dire plus ?
J’ai voulu concevoir une grande surprise sous forme de son et lumière basé sur un superbe medley très rock sur lequel on avait à la fois des feux d’artifices et des images. Une sorte de « disco-party » géante avec une énergie très positive. Pour cela, je suis parti d’un medley réalisé en collaboration avec Vasile Sirli inspiré de la musique du feu d’artifices Hallowishes produit à Walt Disney World. A partir de là, j’ai écrit une sorte de découpage avec des changements toutes les 5/6 secondes avant de rencontrer les artificiers. Je leur ai parlé des ambiances, des émotions et des couleurs que je recherchais pour chaque moment et ensemble nous avons construit ce feu d’artifice sur ordinateur. Vous imaginez bien que, pour une soirée unique comme celle-là, je n’avais pas droit à l’erreur. Tout devait être parfait. C’est en cela que la magie de l’informatique nous a beaucoup aidés. Je dois dire que j’ai rencontré beaucoup d’enthousiasme auprès des artificiers. Ce medley leur offrait vraiment de quoi s’éclater dans leur art avec beaucoup d’éléments synchronisés avec la musique et surtout beaucoup de ruptures. C’est cela qui leur permet de s’exprimer : cette alternance de passages rapides et de passages lents. Ils ont vraiment pris cela comme un cadeau et je crois que cela s’est senti ce soir !

Les projections sur le Château de la Belle au Bois Dormant étaient elles-aussi inédites.
Nous avons eu la chance de pouvoir utiliser trois nouvelles machines pouvant projeter des images animées et non pas des images fixes comme pour Wishes. Je suis vraiment ravi d’avoir pu amener l’animation sur le Château. A partir de là, outre les projections de Méchants Disney classiques comme Scar, la Sorcière de Blanche-Neige, Maléfique, Jafar ou encore Ursula, j’ai pu coller à l’actualité cinématographique de Disney en projetant des images tirées des dernières productions des Studios : l’Homme au Chapeau Melon de Bienvenue chez les Robinson, la méchante sorcière d’Il Etait une Fois qui sort à la fin du mois et, bien sûr, L’Etrange Noël de Mr. Jack, que j’adore et qui vient de sortir en 3D sur nos écrans.

Tout cela pour un spectacle total et vraiment Disney que nous ne sommes pas prêts d’oublier !
C’est le troisième feu d’artifice que je crée après celui du Nouvel An Chinois et celui du sur le thème de Pirates des Caraïbes, l’année dernière. J’essaie de faire toujours mieux à chaque fois et je suis vraiment ravi qu’il vous ait plu. A bientôt pour de nouvelles aventures !

Merci à Emmanuel, Aurélie et Delphine!

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home