jeudi, juillet 04, 2013

LA BELLE ET LA BÊTE - LE MUSICAL : Entretien avec le compositeur Alan Menken

 

Quel rapport concevez-vous entre La Belle et la Bête, le long métrage d'animation et le musical?J’ai conçu la comédie musicale comme une extension naturelle du film. Les deux sont différents dans la mesure où les paroles des chansons du film ont été entièrement écrites par Howard Ashman tandis que la comédie musicale possède de très nombreux textes de Tim Rice. Cela crée un équilibre très différent. Néanmoins, Tim s’est efforcé de créer quelque chose qui s’intègre naturellement dans l’oeuvre d’Howard. C’est pour cela que je considère le spectacle comme un développement naturel du film, d’autant plus que pour la version intégrale du long métrage de La Belle et la Bête, nous avons repris les paroles du spectacle de Broadway pour le mettre dans le dessin-animé. 

Comment s'expriment ces différences au niveau de l'histoire.
Elles sont dictées avant tout pour des raisons de mise en scène. Par exemple, Zip (Chip) est davantage présent dans la version scénique que dans le film. Dans la mesure où c’est un véritable enfant sur scène, ce personnage parle davantage aux enfants du public que dans la version animée. Il n’a finalement pas le même rôle dans les deux versions. Dans le film, il vient prévenir Belle et Maurice que le château va être attaqué alors que cette scène est absente de la version scénique. Zip participe vraiment à l’histoire du dessin-animé alors que sur scène, il est plus là pour représenter l’enfance. Ce sont deux médiums différents, avec des besoins différents. 

Un grand nombre des nouvelles chansons du musical sont tirées de thèmes instrumentaux du film. Cela veut-il dire que vous concevez vos thèmes instrumentaux comme des chansons ?Ce que je fais, c’est prendre certains matériels de la partition qui n’ont pas été conçus au départ comme des chansons, sachant que seuls certains éléments thématiques peuvent être utilisés dans une chanson. C’est aussi ce que j'ai fait sur le musical de La Petite Sirène. Dans certains cas, on s’aperçoit qu’il vaut mieux créer un nouveau thème que reprendre un thème instrumental. Mais la plupart du temps, je crée une chanson à partir des germes d’un thème initialement pensé instrumentalement. C’est un exercice très amusant.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home