vendredi, juin 27, 2008

LES FEUX ENCHANTES AU PARC DISNEYLAND: Entretien avec le metteur en scène Christophe Leclercq

Adieu Wishes! Bonjour Les Feux Enchantés!

Décidément, avec ce 15e anniversaire, la fête continue vraiment en grand comme en témoigne ce tout nouveau spectacle pyrotechnique qui ouvrira la saison d'été de Disneyland Resort Paris à partir du 5 juillet.
Et pour ce nouveau concept, le plus romantique des metteurs en scènes du parc, Christophe Leclercq, nous offre une véritable "Carte du Tendre" illuminée et scintillante, un parcours amoureux fait de lumières et de musiques, aux accents magiques de la partition d'Alan Menken pour le film Disney de Noël dernier, Il Etait Une Fois, qui vient de sortir en vidéo.
Que voulez-vous? Nous sommes... sous le charme!


Les Feux Enchantés viennent illuminer les nuits de Disneyland Resort Paris cet été en lieu et place de Wishes. D'où vient ce changement?
J'aurais bien aimé reconduire Wishes cette année, mais lorsque ma direction m'a dit que nous allions faire autre chose, je me suis dit: "encore mieux!" J'adore la nouveauté et c'était l'occasion de travailler sur un nouveau concept.

Justement, comment est né ce nouveau concept?
En fait, j'ai mis un peu de temps à trouver. Je me suis basé sur le 15e Anniversaire. Il y avait la Bougillumination et La Parade des Rêves Disney. Et là, j'ai eu mon étincelle. Il y avait les Rêves d'Imagination, de Joie et de Folie, d'Amitié, de Fantaisie, de Pouvoir, d'Aventure et de Romance et je me suis dit que l'Amour était le prolongement idéal de tous ces rêves. Parallèlement, en écoutant des musiques Disney, j'ai réécouté la bande originale d'Il Etait Une Fois et j'ai trouvé une musique qui me plaisait énormément et qui collait bien pour un feu d'artifices, la Suite Il Etait Une Fois.
A partir de là, j'ai découpé cette musique en différents "paragraphes" évoquant, suivant les thèmes musicaux, différentes idées autour des différentes étapes que l'on peut rencontrer quand on est amoureux: la Beauté, la Séduction, le Charme, la Passion, l'Amour et le Happy End.


Comment avez-vous travaillé sur la musique?
J'ai travaillé avec un ingénieur du son du parc, sous la supervision de Vasile Sirli, notre Directeur de la Musique. Nous avons surtout retravaillé la fin de cette suite car elle n'était pas adaptée pour le "one more time", le bouquet final. C'est très rapide, mais je préfère que les gens se disent: "c'est déjà fini?" que "c'est trop long!" et reviennent le lendemain… Sans le vouloir, cette musique crée une sorte de synergie avec d'autres départements de la Walt Disney Company puisque ce spectacle correspond à la sortie du film Il Etait Une Fois en dvd, ce que nous aimons bien faire chez Disney!

Dans ces conditions, on imagine bien l'idée derrière le thème musical Un Baiser, mais comment avez-vous réinterprété Travailler Bien en Chantant et les autres thèmes du film?
Je l'ai traité sur le plan de la Beauté, qui mênera ensuite à la séduction. J'ai trouvé cette chanson très virevoltante, légère et en même temps, c'était une Princesse qui faisait le ménage d'une façon unique! Puis j'ai associé les autres chansons aux différentes étapes de cette vie amoureuse et je me suis rendu compte que cela fonctionnait plutôt bien. A partir de là, je me suis dit: "c'est bien beau de parler d'amour, mais comment le faire savoir au public, comment traduire cela dans le ciel, en lumières, en images et en feux?" C'est ainsi que j'ai commencé à travailler avec un concepteur-lumière.


On se souvient de la belle mise en lumière de Wishes et des célébrations du 15e Anniversaire ou encore de l'illumination du Sapin pendant la saison de Noël.
Eh bien, c'est la même personne avec qui j'ai travaillé, Jérôme Schmit, qui a énormément de talent et d'idées. J'ai découpé chaque thème musical à la seconde près –par exemple, 45' de Beauté, 35' de Séduction, 1 minute de Charme, etc-, puis nous avons tout réécouté ensemble en réfléchissant à toutes les couleurs que nous pouvions mettre pour chaque section. Nous avons noté chaque accent musical, comme une envolée de violons, et à ce moment là on associait une couleur que l'on voulait sur le Château de la Belle au Bois Dormant. Ensuite, une fois que nous avons mis en place ce concept-lumière, que nous avions une idée précise de ce qui allait se passer, nous avons imaginé ce que nous pouvions avoir comme image à projeter sur le Château.


Il est vrai que Wishes a fort bien inauguré cette tendance, sans parler de l'inauguration de la Tour de la Terreur.
C'est à la même artiste consultante que pour l'inauguration de la Tour que j'ai fait appel, Marie-Jeanne Gauthé. Je lui ai expliqué le concept de ces rêves d'amour, de ces Feux Enchantés et nous avons échangé nos idées. Nous nous sommes quittés et elle est revenue quinze jours après avec des images qui se sont avérées parfaitement fonctionner. Par exemple, pour l'ouverture, j'ai demandé à ce qu'il y ait une explosion de fleurs blanches, quelque chose qui monte, qui monte, pour arriver sur la Beauté, où l'on projette de la dentelle, un peu comme de la dentelle de Calais, sur le Château. Quelque chose de très fin, de très joli, de presque irréalisable. Les fleurs évoluent depuis la base du Château et montent pour mieux l'envahir! Puis toutes les tours sont vraiment couvertes de dentelles. On passe ensuite à la Séduction, et pour moi qui suis un ancien danseur, fan de Cabaret, j'ai tout de suite pensé à la plume. Je voulais un plumet dans le ciel! Pour ce faire, Marie-Jeanne m'a proposé de projeter des plumes blanches projetées d'un côté du Château et qui viennent caresser les tours tout en descendant. Quelque chose de très frissonnant en fait. Après cela, le Charme. Pour charmer quelqu'un, on peut l'inviter au restaurant pour un dîner en tête à tête à la bougie. De là l'idée d'utiliser les bougies existantes sur le Château pour le 15e Anniversaire et d'ajouter des cierges qui vont tournoyer, dans une combinaison des flammes du 15e et de celles des cierges. Ensuite, pour la Passion, tout d'un coup, le cœur explose! Moi, je voyais un arc en ciel, et Marie Jeanne a eu l'idée de projeter sur le Château une image très symétrique, comme un éventail qui s'ouvre, tandis que le Château disparaît complètement sous cet éventail jaune. C'est assez impressionnant. Non seulement, il y a cette ouverture mais encore il y a un magnifique jeu de lumière. Et en même temps, on utilise des nouveaux projecteurs que nous avons installés derrière le Château et qui vont s'ouvrir de la même façon, créant une sorte d'aura. Tout cela pour figurer quelque chose d'énorme qui vous chamboule le cœur, qui vous ouvre le cœur! Puis on arrive à l'Amour. Et qui dit Amour dit cœurs! Marie Jeanne a créé pour cela une très jolie projection de cœurs entrelacés de différentes couleurs, dans les tons de jaune et rose fushia, qui descendent de la pointe du Château et qui viennent le caresser jusqu'à la base. Et pour le Happy End, je me suis dit qu'on a la tête qui tourne après toutes ces émotions et on projette en fait une galaxie, un peu comme celle de Wishes, une galaxie qui vous emporte dans un tourbillon d'amour, de joie, de tendresse, de séduction, de charme, avec tous ces sentiments qui se mélangent. Puis nous avons voulu calmer le jeu en projetant un cadre noir sur le Château avec des petites lucioles. Le Château disparaît presque tandis qu'éclate le bouquet final, histoire de mettre l'accent sur ce final. Et après cela, j'ai ajouté une petite musique que j'ai reprise de la bande originale d'Il Etait Une Fois, Les Filles Font du Shopping, qui apporte une touche pop. Là, on va pouvoir lire tous les thèmes développés durant le spectacle qui vont caresser le Château doucement d'un côté à l'autre, comme une grande et douce récapitulation du spectacle.

Je note que les personnages Disney ne sont pas vraiment présents cette fois-ci sur le Château.
Je n'ai pas souhaité de personnages sur les différentes images mais plûtot un concept abstrait laissant les spectateurs imaginer ou rêver librement.....

Techniquement, comment se présentent ces projections?
Elles sont plus dans l'esprit de Wishes, sauf que Wishes avait quatre projecteurs TP6 et que, là, nous en avons deux, car nous n'avions pas besoin de fondus-enchaînés.


Et d'où vous est venue l'idée de ces projecteurs arrière?
C'est quelque chose qui avait été fait lors d'un événement spécial. Il s'agit d'un feu d'artifice avec six magnifiques projecteurs comme cela. C'était d'une beauté!… Je me suis alors tourné vers le le Manager Conception et Opérations du Département Lumières de la Division Spectacles du parc, Christophe Malmejat et je lui ai demandé si nous pouvions avoir le même effet pour Les Feux Enchantés. Il s'est donc procuré ce matériel et maintenant nous allons avoir ce nouveau concept lumière pour un sublime contre jour, ce qui est très important pour des feux d'artifices. Les machines sont installées de manière bien précises tout près des pas de tirs sur les toits des boutiques de Fantasyland et peuvent donner trois faisceaux d'un côté et trois de l'autre qui peuvent monter jusqu'à la pointe du Château. Ce ne sont pas des "sky tracers", mais c'est dans le même esprit, avec une puissance comparable et en plus des changements de couleurs! A partir de maintenant, nous allons pouvoir jouer avec cela sur d'autres événements et d'autres concepts!

Et après cela, j'imagine que vous êtes passé aux feux proprement dits!
C'est exact. Après cela, il a fallu que je présente le projet à des artificiers, ce qui n'était pas évident. J'avais fait des esquisses pour évoquer chaque tableau et pour essayer de leur expliquer ce que je ressentais et leur faire comprendre ce que nous voulions montrer. En fait, les quatre artificiers que nous avons sollicités ont bien adhéré et ont fait chacun un test. A moi, ensuite de choisir une compagnie en fonction de l'esprit, du timing et du respect de la musique. Je me suis donc arrêté sur une société internationalement connue, avec des jolies bombes, des produits originaux qu'on n'avait pas encore vus ici. J'ai donc rencontré son jeune directeur artistique, David Proteau, bourré de talent et d'idées. Nous avons revisionné leurs tests et j'ai simplement noté cinq à six ajustements et quatre changements de bombes que je souhaitais pour améliorer les choses par rapport à ce que je ressentais. Et le plus amusant, c'est que ce directeur artistique avait lui aussi noté des changements à faire… qui se sont révélés être les mêmes que moi! Pour ces changements, le produit était trop intense ou trop vif au niveau de la couleur, ou trop puissant dans son envolée. Je lui ai donné quelques idées et il s'avère qu'il était parti sur exactement les mêmes idées que moi! Nous étions vraiment sur la même longueur d'onde.

Quelles sont les nouveautés en matière de bombes?
Il y a un effet que j'ai adoré, que nous avons appelé "l'effet chou-fleur"! C'est donc un chou-fleur qui explose dans le ciel, et après l'explosion, il y a une détonation. J'adore! Cela fait vraiment "final". C'est un peu bruyant et je sais que nos artificiers vont essayer de doser ce bruit, mais je tenais absolument à l'avoir. Une sorte de magnifique big bang! Nous avons aussi un nouveau concept de tir : un éventail qui va d'un côté à l'autre pour repartir dans l'autre sens à toute vitesse. L'effet est magique et va à une vitesse inimaginable. Nous l'avons placé au début du feu et cela lance véritablement le spectacle pyrotechnique! Enfin, nous avons toutes sortes de nouvelles couleurs comme une gerbe bleue dans laquelle apparaissent des lucioles roses qui s'éparpillent dans tous les sens. Il faut dire que nos artificiers sont aussi fabriquant, ce qui veut dire qu'ils ont une expérience considérable des produits et savent particulièrement bien les utiliser. A tel point qu'ils travaillent également aux Etats-Unis et notamment pour Walt Disney World!


Une autre nouveauté: vous avez combiné la Bougillumination avec Les Feux Enchantés!
En fait, j'ai modifié mon concept actuel pour que le feu d'artifice puisse s'enchaîner directement sur la Bougillumination. Pour la première fois, Mickey et Minnie vont apparaître sur le balcon du Château de la Belle au Bois Dormant au dessus du pont-levis. Ils apparaissent de chaque côté du médaillon du 15e et Mickey va allumer ces quinze bougies avant d'annoncer avec Minnie le feu d'artifice. Je pense que ce sera un plus pour les gens qui n'auront pas vu Mickey et Minnie la journée. C'est d'ailleurs assez rare de les avoir tous les deux réunis sur le Château et j'espère que cela fera de beaux souvenirs à nos visiteurs!

Et maintenant, tout est prêt pour la fête!
Tout a été préparé pour ce mardi 24 juin, tout a été encodé au niveau des lumières et des projections sur le Château pour la première répétition du feu dans des conditions plus ou moins réelles. Nous retirerons le feu deux jours après pour un nouveau test, ce qui nous laisse le temps de changer éventuellement certains produits. Il est toujours délicat de faire ce genre d'ajustements de produits, mais s'il le faut vraiment, nous n'hésiterons pas.

On sent que vous vous êtes fait plaisir!
Absolument! J'ai tellement embarqué tout le monde dans ces rêves d'amour, que je pense que tout le monde a été conquis! Ce sont vraiment des Feux Enchantés, comme le suggère la musique dont nous nous sommes inspirés. Mais, entre nous, ce n'est pas tant le titre qui m'importe que le fait que nos visiteurs soient ébahis par notre spectacle. C'est bien là l'essentiel! Je suis là pour faire plaisir aux gens tout en me faisant plaisir. Il y a vraiment une part de moi-même dans ces feux. Et c'est la raison pour laquelle j'ai vraiment mis tout mon temps et tout mon cœur sur ce projet. Avec tous ces feux d'artifices que je mets en scène, toutes ces bombes que je fais danser dans le ciel, je crois que je deviens vraiment accro à cette forme artistique!

A tel point que vous signez de nouveau les feux du 14 juillet!
C'est aussi un nouveau concept. J'ai gardé la même musique, ces "flon-flons de Paris" style guinguette avec une grande orchestration. Par contre, dans la mesure où nous avons une nouvelle compagnie d'artificiers, nous avons de nouveaux plans de tir. Ce sera énorme!

Mille mercis à Christophe, Nathalie et Isabelle!

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home