samedi, juin 18, 2011

GNOMEO & JULIETTE EN VIDEO : Entretien avec le réalisateur Kelly Asbury



Vous travaillez dans le dessin animé depuis un bon moment maintenant et vous avez déjà travaillé sur des projets tels que Shrek, Toy Story, La Belle et la Bête et La Petite Sirène. Comment l'industrie du cinéma a changé au cours des 20 dernières années?
J'ai commencé dans le domaine de l'animation en 1983 ce qui m'a permis de prendre part à une période de croissance terriblement excitante (et même passionnante) et de voir les choses s'améliorer.


Quel est le film d'animation qui vous a fait penser, "Je veux en faire un pareil un jour" ?
Vers 1967, quand j'avais 7 ans, j'ai vu Blanche-Neige de Walt Disney et je me souviens avoir dit à ma mère: «Je dois apprendre à faire en sorte que mes dessins bougent de cette façon !" C'est à partir de là que je suis devenu accro.


Comment est né Gnomeo & Juliette?
Le film a d'abord été prévu dans les grandes lignes à Londres où se situe Rocket Pictures, la société d'Elton John, par les auteurs Rob Sprackling et John Smith, plusieurs années avant que je sois impliqué dans le film. Ironie du sort, je ne les ai jamais rencontrés. En fait, c'est Elton qui est entré en contact avec moi. Sa société Rocket Pictures s'était associée avec Disney pour réaliser ce film. J'ai été invité à les rejoindre ! Je suis chanceux!


Est-ce qu'il a toujours été prévu un mélange de morceaux connus avec quelques nouveaux, ou a-t-il été question de créer une partition toute nouvelle, comme par exemple pour le Roi Lion?
Je voulais utiliser les chansons connues d'Elton John et Bernie Taupin ainsi que quelques nouvelles, un peu à la manière dont la musique de Simon and Garfunkel a été utilisée dans Le Lauréat : pour permettre au public de se repérer et d'entrer dans l'émotion d'une scène donnée. Il a fallu beaucoup de tests et d'évolution pour arriver aux choix qui ont été finalement décidés.

Comment avez-vous travaillé avec James Newton Howard sur la partition? Comment avez-vous fait se connecter les chansons et la partition?
James Newton Howard et son associé Chris Bacon ont produit exactement le type de partition inventive que j'avais rêvé pour ce film, en utilisant les mélodies classiques d'Elton John, tout en offrant une nouvelle musique originale. Je souhaiterais vraiment travailler avec les deux, encore de nombreuses fois. Ils n'auraient pas pu être plus ouverts, généreux et collaboratifs.

Quelle a été la séquence la plus difficile sur ce film et pourquoi ?
La séquence la plus difficile dans Gnomeo et Juliette se résume à "Par où commencer?". L'ouverture de toutes les histoires est délicate, mais celle-ci était vraiment très compliquée. Il y avait beaucoup de choses à mettre en place et cela de la manière la plus simple possible et il nous a fallu faire beaucoup d'essais après aussi de nombreuses erreurs.

Combien de temps a-t-il fallu pour écrire le scénario?
Pour les films d'animation cela peut prendre jusqu'à 3 ans pour affiner et découvrir tous les différents aspects de l'histoire. La rédaction même du scénario est un processus continu et en constante évolution et nécessite plus que les mots écrits. C'est un script sous forme de story-board. Même si un scénario est certainement le point de départ, les dessins crayonnés animés - une version temporaire du film, créée en temps réel en utilisant encore des dessins, des voix provisoires, des sons et de la musique - deviennent le modèle sur lequel on s'appuie. Ce crayonné de l'histoire est dans un état de révision constant et est l'outil utilisé pour tester si le film fonctionne. Fondamentalement, les films d'animation sont entièrement planifiés et édités avant qu'ils ne soient réellement mis en production. En effet, nous faisons le film deux fois: une fois avec les crayonnés et une fois en tant que produit fini, avec l'animation.

Qu'avez-vous ressenti au niveau des pièges qui surgissent lorsqu'on veut faire un remake de Roméo et Juliette, qui a été de nombreuses fois adapté, en utilisant des nains de jardin?
Faire une adaptation de n'importe quel classique est une entreprise risquée, mais j'ai essayé de le garder frais et satirique. Plus que tout, Gnomeo et Juliette est censé être amusant.

Avez-vous voyagé en dehors de l'Amérique pour aller voir les nains de jardins d'autres pays ? L'Allemagne est censée être la patrie des gnomes …
J'ai sans aucun doute étudié la culture gnomesque monde entier, qui varie d'un pays à l'autre. En Allemagne, la Forêt-Noire semble être l'origine des gnomes, au moins la variété dite « Gnome de la Forêt Gnome », qui sont censés vivre parmi nous, tout en restant hors de notre vue. Gnomeo et Juliette est focalisé sur les «gnomes de jardin Porte Bonheur» qui veillent sur nos fleurs et arbustes. Bien que je n'ai pas voyagé en Allemagne pour avoir cette information, je l'ai certainement étudié toutes les légendes... Bien plus que je n'aurais jamais imaginé le faire.

Pour Gnomeo et Juliette vous avez déménagé à Londres pendant un an et demi. Quelles expériences avez-vous vécu là-bas?
Je pense que vivre dans une ville aussi excitante, et "melting pot" que Londres a été l'une des plus - si ce n'est la plus – enrichissante expérience de ma vie. Je crois vraiment que grâce à ça, je suis une personne plus ouverte et tolérante. Quand on creuse jusqu'au fond des choses, les gens sont finalement tous les mêmes.


De quelle séquence du film êtes-vous le plus fier dans ce film, et pourquoi?
Je dois avouer que j'ai un faible pour la scène dans laquelle Gnomeo et Juliette se rencontrent pour la première fois sur le toit de cette ancienne serre. J'adore la chanson "Hello, Hello" et j'adore le look général et l'animation de cette scène.

Dans quelle mesure avez-vous eu la possibilité de choisir les voix des acteurs qui ont doublés les personnages?
J'ai pu avoir un droit de regard complet sur les voix des acteurs qui ont joué dans le film. Gal Stevens, le directeur de casting m'a fait parvenir plusieurs choix d'échantillons de voix pour chaque personnage - et je lui ai demandé de ne pas me dire qui était l'acteur qui jouait. Avec les producteurs nous avons écouté ces voix en regardant les images du personnage donné et si la voix paraissait coller, nous partions de là pour le personnage. C'était vraiment une process d'élimination pour arriver au choix de casting final. Heureusement, le studio a été d'accord avec mes choix jusqu'aux derniers et j'ai eu le casting que je voulais.

Ewan McGregor et Kate Winslet avaient été pressentis comme Gnomeo et Juliet. A quel moment James McAvoy et Emily Blunt ont-ils pris part à l'aventure?
Le film avait déjà été développé selon plusieurs versions sur plusieurs années quand on m'a demandé d'être le réalisateur du film. Mais aucun choix final pour le casting n'avait encore été acté. Je voulais commencer de zéro.

Quelles ont été en tant que réalisateur, vos possibilités d'influencer le look de chacun des personnages?
Une des joies de mon travail est de prendre part à toute décision créative sur le film. J'ai travaillé en étroite collaboration avec avec Gary Dunn, qui designait les personnages et qui fait un travail incroyable de garder l'appeal de nos gnomes – alors qu'ils continuaient de ressembler à des nains de jardin … Ca n'a pas toujours été une tâche facile.

Je vois que vous aimez vraiment vous impliquer dans la création de vos films. Pour Gnomeo et Juliette, environ combien de personnage différents avez-vous incarné vocalement, et avez-vous un personnage préféré?
Dans Gnomeo et Juliette, j'ai joué tous les sept petits "Gnomes Goon" qui suivent Tybalt. Ils ont tous la même voix, c'était donc facile. J'ai également joué le gnome narrateur lors de l'ouverture ... mais comme c'est l'un des Goons aussi, il avait donc la même voix. J'aime faire des voix et j'espère continuer à en faire, non seulement sur mes films, mais pour tous ceux qui me le demanderont. C'est très amusant.

En animation, il y a beaucoup de styles à choisir. Certains plus réalistes, certains plus cartoon, la technique du stop-motion et aussi la technique du dessin à la main des dessins animés classiques. Pourquoi avez-vous choisi ce style particulier de l'animation numérique CG?
Je voulais que Gnomeo et Juliette semble le plus «réel» possible et pour cela c'est le numérique qui donnait le meilleur résultat.

Il semble qu'il y ait beaucoup plus d'humour pour adultes incorporé dans des films d'animation comme Gnomeo & Juliette. Lors de la rédaction de ces types de blagues qui sont censées passer au dessus de la tête des enfants tout en parlant à leur parents sous forme de clin d'œil, à quel moment est-ce que vous risquez d'aller trop loin ?
Au moment où les crayonnés sont animés, testés et révisés. Il apparaît alors clairement quand un gag va trop loin ou tout simplement ne fonctionne pas comme je l'avais espéré. Le crayonné animé est le meilleur outil que j'ai en tant que cinéaste. Il répond à toutes mes questions. C'est mon travail de faire attention et de tirer des leçons.

Gnomeo et Juliette a été souvent accusé d'être "trop référenciel". Que souhaitez-vous répondre à ce genre de commentaire?
C'est difficile à dire. Beaucoup de gens m'ont dit combien ils aiment l'humour référentiel. Je suppose que cela dépend vraiment de sa propre sensibilité. Pour ma part, je suis un grand fan de Mel Brooks, et j'adore les films satiriques comme Y a-t-il un pilote... des frères Zucker. J'ai grandi en lisant le magazine MAD ... Je suppose que tout cet ensemble a déteint un petit peu sur moi.

Kelly, avez vous d'autres choses à ajouter sur Gnomeo et Juliette alors que nous allons clore cet entretien?
Mes collègues et moi voulions faire de Gnomeo et Juliette un divertissement facile à regarder, et amusant. "Fun" était le mot clef dès le départ. J'espère que nous y sommes parvenus. J'aime rire et entendre rire les autres personnes. Je ne pense pas qu'il puisse y avoir trop de rires et de plaisir, à l'intérieur d'une salle de cinéma ou au dehors.


Finalement, après ce film, en êtes-vous venu à adopter vous-même la culture des nains de jardins?
En fait, j'ai maintenant plus de nains de jardin que je n'ai jamais cru possible. Les gens me les donnent en cadeaux!

Merci à Scrooge pour sa traduction!

1 Comments:

Blogger Alexandre Dainche said...

Excellent!!! Je suis pas très original mais c'est complet, des questions plutôt originales, qui change des redondances que l'on a l'habitude de lire. Bravo!

Ps: Le temps d'avoir un peu de temps libre et je t'envoie tes deux livres d'interviews pour dédicaces! :) Je n'oublie pas.

Alex

5:28 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home