mardi, octobre 03, 2006

LA PETITE SIRENE 2 EN DVD – Entretien avec le compositeur Danny Troob

Avec LA PETITE SIRENE 2, l’océan s’est paré de nouvelles couleurs : une étonnante gamme de nuances et de tonalités merveilleuses qui donnent à l'univers sous-marin une lumière, une dimension uniques. Et pour ce faire, la musique n'est pas en reste -loin de là. A cette nouvelle palette picturale fait tout naturellement écho une remarquable palette musicale que nous offre Danny Troob, artisan inspiré de la partition de ce nouvel opus des aventures d'Ariel, poète coloriste de la musique, orchestrateur génial et délicat des plus grandes pages d'Alan Menken, de LA BELLE ET LA BÊTE à HERCULE, en passant par LE BOSSU DE NOTRE-DAME. Pour Media Magic, il a très gentiment accepté de re-partir là-bas, sous l'océan.


Nous sommes très heureux de retrouver un compositeur de la "Menken team" pour un film Disney.
Merci, merci beaucoup.

Quels souvenirs gardez-vous de cet âge d'or?
Je garde un souvenir merveilleux des sessions d'enregistrement. On rêve de cette musique lorsqu'on la couche sur le papier, et elle prend vie avec l'orchestre. L'air se met en vibration et le public peut entendre les idées que l'on a créées et ressentir les émotions que l'on a ressenties.

Quelle a été votre réaction à la demande de composer cette partition?
J'ai été énormément flatté. Je compose depuis des années et je n'avais pas encore eu l'opportunité de le faire pour Disney, et être sollicité pour composer la musique d'une suite aussi importante que celle de LA PETITE SIRENE fut un grand honneur. Pour être honnête, j'étais aux anges!

Vous avez participé à toutes les musiques d'Alan Menken pour Disney, sauf pour LA PETITE SIRENE. Cela a-t-il été un avantage ou un inconvénient?
C'est une bonne question. Je pense en fait que c'est un avantage parce que j'avais vu l'original, mais je ne connaissais pas la musique aussi bien, ce qui m'a permis de développer mes propres idées. Je pense que, si j'avais travaillé sur le premier film et que j'avais connu à fond toute la musique d'Alan, cela aurait été plus difficile de s'en détacher et d'aller dans ma propre direction.

On remarque dans votre partition certaines références précises à la France, notamment lors du bal, avec l'évocation d'Offenbach. Pouvez-vous nous parler de votre expérience de la musique française?
Offenbach est une sorte d'accident, mais il y a beaucoup de références dans ma partition à Debussy et Ravel. J'ai un grand respect et, je pense, une bonne connaissance de la musique française, en particulier Debussy, Ravel, Georges Bizet et Berlioz. Debussy a écrit ce chef-d'oeuvre qu'est La Mer, et une grande partie de LA PETITE SIRENE 2 se passe sous la mer. J'ai donc fait appel à mon expérience de Debussy pour créer ce monde sous-marin.

En effet, la couleur sonore a changé par rapport à LA PETITE SIRENE. Le premier film était plutôt inspiré (visuellement et musicalement) par la fin du XVIIIe siècle. Par exemple, Filles du Roi Triton est une parodie du style galant, et la couleur de la partition est plutôt "classique" (en tant que style). Le style de LA PETITE SIRENE 2 est plus proche de la fin du XIXe siècle et offre des couleurs nouvelles à cette nouvelle petite sirène.
C'est aussi une période différente dans l'histoire de la petite sirène. Ariel est maintenant adulte et sa fille vit dans un monde différent de celui dans lequel elle vivait. Il me semblait logique d'amener la musique dans une nouvelle direction, stylistiquement parlant.

On le sent notamment à travers votre utilisation inédite, à la fois sensible et romantique, de la harpe, par exemple lorsque Mélodie retourne dans sa chambre, après la scène tragique du bal.
Je vois de quelle scène vous parlez, avec la harpe seule. C'est un instrument magnifique. En fait, la plupart du temps, j'avais deux harpistes pour cette partition, ce qui est normal pour une symphonie, mais très rare pour une musique de film. J'ai pensé que c'était important. C'est pourquoi nous avons deux merveilleuses harpes. A ce propos, la harpe est un instrument caractéristique de la musique française, des compositeurs français dont nous parlions précédemment, et je ressens quelque chose de particulier, ainsi qu'un grand respect pour cet instrument.


Vous avez travaillé sur les couleurs, mais aussi sur les thèmes. Certains comme le nouveau thème d'Ariel vient de Michael et Patty Silversher. Comment s'est passé le travail avec ces grands songwriters?
Je n'ai pas travaillé directement avec eux. Les chansons ont été enregistrées un an avant le début de mon propre travail. Mais je pense qu'il est important d'intégrer les thèmes des chansons dans la partition parce que ce sont de grands moments d'émotion de la part des personnages. J'adore écrire mes propres thèmes, mais il y a des moments où il est plus approprié d'avoir recours aux chansons comme base de la partition.

Avec LA PETITE SIRENE 2, c'était la première fois que le compositeur de la suite d'un film Disney utilise les thèmes du film original.
Disney a eu la chance d'avoir l'accord d'Alan Menken pour utiliser certains de ses thèmes et j'ai pu ainsi utiliser ces thèmes magnifiques dans ma partition. J'ai particulièrement apprécié de pouvoir faire appel au premier thème d'Ariel pour la scène où elle retourne à l'océan parce que c'est un retour vers les siens, et cela m'a semblé tout-à-fait bienvenu de réutiliser ce thème. Pour cette scène, je ne pouvais créer mon propre thème car je trouvais que, dans l'histoire, c'était un sentiment merveilleux que de permettre à Ariel de retrouver ses origines.

En plus des thème issus des chansons, vous avez créé vos propres thèmes pour les personnages. Il y a par exemple celui de Mélodie, peut-être le plus présent dans votre partition. Quelle est votre approche de ce personnage ? Qu'avez-vous voulu lui apporter que le thème de For A Moment ne disait pas?
C'est une excellente question. En fait, on entend le thème que j'ai écrit pour Mélodie pour la première fois lorsqu'elle est en train de nager. Je voulais qu'il exprime sa grâce naturelle et son aisance dans l'eau. Je voulais juste montrer que, si elle n'est pas encore une sirène, elle est quand même faite pour l'océan, c'est ce que je voulais montrer dans cette scène, avant de réutiliser ce thème plus tard dans le film, en particulier lorsque Mélodie essaie en vain de parler à sa mère de son attirance pour l'océan.



Tip et Flash ont également un thème purement instumental : deux bassons ou encore deux clarinettes en quartes parallèles, ce qui crée un effet un peu particulier.
En fait, c'est le réalisateur [Jim Kammerud, NDLR] qui m' a demandé de le faire, et ce pour une raison importante. Leur chanson se rapporte à leur rêve d'héroisme, leur thème met l'accent sur leur humour et leur folie. Ils se prennent un peu trop au sérieux et le thème agit comme une sorte de désapprobation.

Morgana n'a pas de chanson, mais elle a un thème.
Morgana a en effet un thème, qui prend les apparences les plus diverses. Il apparaît la première fois qu’elle entre en scène, mais les effets sonores sont très puissants et je crains qu'on ne puisse bien l'entendre. Il apparaît également dans la scène où Morgana découvre que Mélodie a trouvé le médaillon. C'est une sorte de valse folle, composée en fait de deux thèmes qui interviennent dans toute la musique qui est consacrée à la sorcière.

Le thème d'Ursula apparaît juste lorsque Morgana détruit le bateau d'Eric, ce qu'elle n'avait pas réussi à faire dans le film de 1989.
C'était amusant. Morgana essaie d'achever le travail d'Ursula. Cette citation semblait justifiée d'un point de vue dramatique. De plus, à la fin de mon voyage en tant que compositeur, il était très agréable d'avoir un thème supplémentaire à ma disposition.

Comme vous l'aviez fait pour POCAHONTAS, vous avez dirigé l'orchestre lors des sessions d'enregistrement de LA PETITE SIRENE 2. Quel souvenir gardez-vous de cette expérience?
C'est un grand plaisir de diriger ses propres morceaux parce que l'on a une communication directe avec l'orchestre. Vous connaissez votre partition de façon très intime dans la mesure où vous l'avez orchestrée également. C'est toujours une grande émotion de se voir demander de diriger plutôt que de participer au mixage ou de juste assister aux sessions. C'est très agréable et je pense que cela conduit à une meilleure exécution.

Nous regrettons que votre musique ne figure pas sur le Cd de LA PETITE SIRENE 2.
J'apprécie votre sentiment. Je l'aurais voulu également. L'idée que les Cds de ces suites puissent être de véritables bandes originales avec la musique du film a fait l'objet de longues discussions. Il a été finalement décidé qu'il n'y aurait que des chansons. Je le regrette. Je suis cependant très content du film. Ma musique est très présente dans le mixage et les gens qui verront le film pourront vraiment l'entendre. Parce qu'on ne sait jamais comment sera le mixage, la musique peut ressortir plus ou moins. J'ai plutôt bien survécu!

Quels sont vos projets ?
Je travaille actuellement avec Alan sur la comédie musicale de LA PETITE SIRENE, entre autres. C’est un très beau projet et je suis impatient qu’il puisse voir le jour !

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Bonjour, voilà, j'apprend la composition, et surtout l'orchestration, qui est ma passion. Je suis passioné par le travail sensationnel de Danny Troob...(il n'est pas étrangé à mon interet pour l'orchestration).
Serait-il possible de pouvoir le contacter, d'une façon ou d'une autre ?

4:02 PM  
Blogger Jeremie NOYER said...

Merci de votre intérêt pour l'art de Danny Troob, qui est vraiment un artiste exceptionnel.
Pour toute demande de ce type, je vous propose de m'envoyer un mp via le forum Disney Central Plaza présent dans les liens, avec tous les détails vous concernant (si possible en anglais) et j'essaierai de faire au mieux pour vous aider.

4:02 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home